Qu’est-ce que le classicisme ?

Le terme classicisme se caractérise comme un mouvement culturel et artistique qui est développé en France dont le principe se pose sur la raison. Il s’inspire donc sur la théorie dans laquelle la valeur et le critère tiennent une place importante dans une société quelconque. Le classicisme répond donc sur la question d’ordre et de respect des règles dans la société.

Qui sont les principaux représentants du classicisme ?

classicisme.jpg

Les principaux représentants du classicisme sont nombreux dan la société. C’est surtout les classes de gens fortunés qui sont concernés par ce concept et dont l’histoire a été prise en compte par les écrivains du monde entier. Le terme classicisme a été utilisé pour définir les auteurs français durant le XVIIe siècle mais aussi les auteurs de l’antiquité dont le but de créer un art. Citons par exemple les favoris du classicisme comme Molière, Hyacinthe Rigaud, Racine etc. Tous ces acteurs avaient chacun différentes façons de faire ressortir un maximum d’idées et d’expressions avec des talents irréprochables. Toutes les représentations sont illustrées évoquant un historique d’événements politiques ou économiques.  

Le renouveau du néo-classicisme

neo-classicisme.jpg

Le néo-classicisme a apporté un nouveau concept entre 1750 et 1830. Il a été pris en compte directement à cet effet par les artistes peintres et sculpteurs dans l’Académie de France à Rome puis en Angleterre par les nobles britanniques. L’idée dans ce renouveau du néo-classicisme est d’imprégner l’ancien style avec le nouveau tout en insérant une idéologie de l’Antiquité mais gardant une simplicité. Le néo-classicisme reste alors en émergence durant des époques et des révolutions qui suivirent et cette conception n’a cessé d’être améliorée vu que la méthode utilisée a été bien soignée variant les styles de couleurs et les contrastes suivant les scènes. La qualité était soigneusement étudiée pour faire ressortir une image totalement inégalée par rapport au mouvement.